L’essentiel sur la RE2020.

À partir de l’été 2021, la RT 2012 laissera place à la RE2020.  Cette nouvelle réglementation, comme la précédente, régira les performances environnementales des bâtiments neufs.  Le but étant de diminuer l’impact carbone et de toujours améliorer les performances énergétiques de l’habitat. 

Le gouvernement poursuit trois objectifs principaux : 

LE RETRAIT DES ENERGIES FOSSILES pour une décarbonisation de l’énergie. 

Par rapport à la RT2012 en vigueur depuis Janvier 2013, la future réglementation thermique vise à réduire de 30% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Pour ce faire, elle souhaite une disparition progressive des énergies fossiles pour les logements neufs. Ainsi, la RE2020 a pour vocation de systématiser le recours aux chaleurs renouvelables (pompe à chaleur, biomasse…), tout en limitant le retour du radiateur électrique à effet Joule. 

UNE TRANSITION VERS LE BOIS pour diminuer l’impact carbone de la construction des bâtiments. 

En souhaitant agir sur l’impact du climat pour l’habitat, la RE2020 désire prendre en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie et ce dès sa construction. C’est pourquoi, les modes de construction comme l’ossature bois seront encouragés puis systématisés. 

GARANTIR LA FRAICHEUR pour un habitat qui s’adapte aux conditions climatiques. 

Face au changement climatique, la RE2020 a pour ambition d’assurer le confort de l’habitat lors d’épisodes de canicule. Elle imposera des exigences spécifiques sur la base d’un indicateur de confort d’été, calculé lors de la conception du bâtiment.